Microsoft Live Search Books
Microsoft Live Search Books

N'est pas Google qui veut, même si on s'appelle Microsoft. Moins de deux ans après s'être lancé à la poursuite du leader des moteurs de recherche sur internet, la firme de Redmond renonce à son programme de numérisation de livres. Microsoft Live Search Books est abandonné, faute de rentabilité, indique sur son blog Satya Nadella, vice-président du département "Recherche, Portails et publicité" de Microsoft. Les sites des services Live Search Books et Live Search Academic ferment donc leurs portes dès cette semaine. La firme fondée par Bill Gates indique n'avoir pu scanner que 750.000 livres et 80 millions d'articles de périodiques pendant les 18 mois d'existence de Microsoft Live Search Books.

Malgré les critiques, notamment sur le manque de respect du Droit d'auteur, et les divers projets concurrents montés par les anti-Google — Open Content Alliance (OCA, pilotée par Yahoo!), Bibliothèque Numérique Européenne (BNUE), etc,... — Google Books, qui ne cesse de signer des accords de partenariat avec les maisons d'édition et les grandes bibliothèques nationales et universitaires du monde entier, semble lui bien parti pour réussir son pari: numériser et mettre en accès libre sur internet, avant 2010, le contenu d'au moins 15 millions de livres.