Lothar Baier

L'écrivain, essayiste, traducteur et critique littéraire allemand Lothar Baier s'est suicidé le 11 juillet dans son appartement de Montréal (Canada). Né en Allemagne en 1942, il avait longtemps séjourné en France à laquelle il avait consacré un essai très polémique, L'Entreprise France (1994), qui dresse un bilan critique de la culture française des années '80. Parmi ses principaux autres livres publiés en français citons Le Délai (1993), Un allemand né de la dernière guerre (1994), A la croisée des langues (1997) et Pas le temps ! Traité sur l'accélération (2002). Lothar Baier était un des meilleurs traducteurs en langue allemande des oeuvres de Paul Nizan, André Breton, Georges Simenon et Jean-Paul Sartre.