Google | Twitter | Facebook | Blog | Lettre d'information | Fnac | Kobo | iTunes | Amazon

La République des Lettres

Rainer Maria Rilke

Rainer Maria Rilke
Lettres à un jeune poète

La République des Lettres
ISBN 978-2-8249-0207-4
Livre numérique (format ePub)
Prix : 5 euros
Disponible chez • FnacAmazonKoboiTunes

Bertrand Delanoë

Bertrand Delanoë

Le président du groupe socialiste à la Mairie de Paris, Bertrand Delanoë, fait dans Pour l'honneur de Paris un réquisitoire sous forme d'une chronique "subjective" de 1977, élection du premier maire de la capitale, Jacques Chirac, à 2020, vision futuriste de sa ville rêvée. Elu municipal depuis 1977, Bertrand Delanoë estime que "Paris est déshonoré" et stigmatise un "système dévoyé". "Au-delà durécit des affaires, quel processus, quelle culture politique, ont rendu possibles des manquements graves à l'observation de la loi ou un usage contestable du bien public ?" Il relate petites et grandes affaires qui ont agité ce qu'il appelle la "forteresse assiégée": offices HLM, appartements... Pour lui, "Paris est blessé", dans une formule faisant écho à celle célèbre de De Gaulle, en raison des"inepties urbanistiques", urbanisme qu'il entend dénoncer, avec l'aménagement des Halles, de Belleville, de la ZAC Rive gauche "projet pharaonique", le saccage du Bld Saint-Michel, desChamps-Elysées, l'illustration d'un non-dessein architectural si caractéristique du "chiraquisme municipal" en matière d'urbanisme. Un autre legs du chiraquisme municipal, selon lui: "l'hégémonie automobile à Paris". Le sénateur socialiste ne récuse pas le qualificatif d'"aspects mafieux" du système qu'il avait déjà utilisée. Parmi les exemples moins connus, le parc floral de Paris, dont il dénonce l'"opacité" de gestion et desfaveurs consenties au RPR dans la location d'espaces. Mais cette observation des deux dernières decennies doit inspirer un débat pour l'avenir. Dans un chapitre intitulé "Paris2020", M. Delanoë trace des perspectives pour dé passer les aspirations matérialistes du début des années 80, en rappelant que la réalité n'est faite que d'utopies qui se sont réalisées. Son héroïne est une cycliste qui s'appelleBérénice qui circule dans une ville pleine de taxis, de piétons, de rollers, d'autobus, de places comme la Nation, fermée à l'automobile.