Éditions Septième Choc
Éditions Septième Choc

À quelques jours de l'ouverture du Festival de la Bande Dessinée d'Angoulême, le cinéaste Luc Besson (auteur notamment du Grand bleu) apporte son soutien financier à une petite maison d'édition spécialisée en BD, les éditions Septième Choc. Fondée en 2003 par le jeune auteur-dessinateur et éditeur autodidacte Kristijan Cvejic, alias Dikeuss, Septième Choc a longtemps galéré dans l'univers désormais aussi saturé qu'impitoyable de la Bande Dessinée avant de se faire remarquer en 2006 à Angoulême avec l'album Amiante, Chronique d'un crime social, récompensé par le Prix Tournesol.

Un dossier présenté la même année à Luc Besson eut l'heur de lui plaire et le poids lourd du cinéma français décida d'entrer dans le capital de l'entreprise via sa propre maison d'édition, Intervista, elle-même filiale de sa maison de production, Europacorp. Aucun impératif n'est imposé à Dikeuss, sinon de produire des BD de qualité en conservant la ligne éditoriale d'origine, c'est-à-dire une thématique urbaine et sociale. L'objectif est de publier une nouvelle génération de BD sur ces thèmes, tout en constituant sagement un catalogue surfant sur les tendances du moment (aventure, Heroic Fantasy, Space Opera, manga,...). Les BD de jeunes auteurs soumises à Septième Choc seront lus par le comité de lecture d'Europacorp, avec peut-être à la clé en cas de publication une éventuelle adaption sur grand écran.

Du coup, une demi-douzaine d'albums déboulent en ce mois de janvier dans les librairies dont Les banlieuZards de Dikeuss, Winter Freaks de Gray Shuko et Taxi, Gangstars, une adaptation du film produit par Luc Besson. Le cinéaste ira lui-même au Festival d'Angoulême pour assurer la promo des Éditions Septième Choc.