Cécilia Sarkozy
Cécilia Sarkozy

La biographie de Valérie Domain sur Cécilia Sarkozy, dont l'édition initiale programmée en novembre 2005 chez First a été bloquée par Nicolas Sarkozy, devrait voir le jour le 08 février aux éditions Fayard sous une forme romancée.

La journaliste de l'hebdomadaire Gala a réécrit sa biographie de l'épouse du ministre de l'Intérieur et président de l'UMP en prenant soin cette fois d'éviter tout ce qui pourrait entraîner d'éventuelles interdictions de mise en vente du livre. Après le reliftage juridique du texte effectué sous la houlette des avocats de Fayard, son livre dont le titre original était Cécilia Sarkozy, entre le coeur et la raison, s'intitulera simplement Entre le coeur et la raison. Il sera publié et diffusé par Fayard auprès du public comme une oeuvre de fiction, avec un premier tirage de 40.000 exemplaires. Aucun nom réel n'apparaîtra dans ce roman à clés qui n'oubliera pas de mentionner sur sa page de garde la célèbre formule type : "Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ne saurait être que fortuite". En cas de poursuites devant les tribunaux un roman, oeuvre de création, est en effet plus défendable qu'un document journalistique à prétention biographique.

Entre le coeur et la raison raconte l'histoire de Célia Michaut-Cordier, épouse d'un homme politique influent. "Une femme quitte un homme pour un autre. Homme de pouvoir, cet autre la voit à son tour lui échapper pour un troisième. Dès lors, il n'a de cesse de la reconquérir", se borne à résumer Valérie Domain.

La maison d'édition Fayard appartient au groupe Hachette, dirigé par Arnaud Lagardère, ami proche de Nicolas Sarkozy, mais elle est dirigé par Claude Durand. Surnommé "Le parrain", cet éditeur entre autres d'Alexandre Soljenitsyne, François Mitterrand, Gabriel Garcia Marquez, Michel Houellebecq et Pierre Péan (La Face cachée du Monde - éd. mille et une Nuits), est depuis toujours attaché à protéger l'indépendance éditoriale. C'est aussi un habitué des coups, procès et pressions diverses des milieux politiques ou médiatiques qui a acquis assez de respect dans la profession pour s'offrir le luxe de s'opposer tant au numéro 2 du gouvernement qu'à son employeur et actionnaire financier. Ce dernier à qui les Sarkozy causent d'ailleurs bien du souci puisque avant le livre, Arnaud Lagardère avait déjà dû gérer le scandale provoqué par la Une de Paris-Match (propriété également de Hachette Filipacchi Médias) du 25 août 2005 révèlant la liaison extra-conjuguale de Cécilia Sarkozy avec le publicitaire Richard Attias.

L'initiative de Claude Durand semble avoir été prise en réaction à la décision très servile des éditions First, rachetées début novembre 2005 par le groupe Editis (filiale à 100% de Wendel Investissement) et dirigées par Vincent Barbare. Quelques jours avant la sortie de Cécilia Sarkozy, entre le coeur et la raison, Vincent Barbare a en effet été convoqué Place Beauvau par Nicolas Sarkozy qui lui a fortement déconseillé de publier le livre, sauf à s'exposer à de sérieuses poursuites judiciaires. Le PDG de First s'est immédiatement exécuté et a stoppé le tirage du livre dont 25.000 exemplaires étaient déjà imprimés et prêts à être distribués en librairie. Le manuscrit à été rendu à Valérie Domain en lui indiquant qu'elle pouvait le publier ailleurs si elle trouvait un autre éditeur assez courageux pour subir les foudres du premier flic de France devenu cocu.

La biographie de Cécilia Maria Sara Isabel Ciganer Albeniz — épouse d'abord de l'animateur télé Jacques Martin, puis depuis le 23 octobre 1996 de Nicolas Sarkozy — concerne en effet aussi et directement le très ambitieux candidat à l'élection présidentielle 2007 qui n'apprécie pas que l'on parle de sa vie privée. Tirée en partie de 2H40 d'entretiens enregistrés auprès de Cécilia, le document aborde notamment deux chapitres sensibles : d'une part celui des fonctions qu'elle a occupées plus ou moins officiellement auprès de son époux dans les ministères où il est passé ces dernières années, d'autre part celui de la séparation du couple et de la procédure de divorce actuellement en cours. Un tache peu reluisante pour la communication du candidat de la droite qui auparavant ne manquait jamais une occasion d'exposer sa famille en exemple dans les médias. Et une histoire complexe puisque, aux dernières nouvelles, le couple Sarkozy se serait réconcilié, du moins à l'attention des médias. Cécilia serait rentré au domicile conjugal de Neuilly sur Seine et s'affiche de nouveau avec son mari dans les restaurants branchés de la capitale, alliance au doigt bien en vue. Personne ne sait encore dans ce cas ce qu'il adviendra des partenaires délaissés: l'amant Richard Attias (démis de ses fonctions chez Publicis Events, l'entreprise s'étant vu retirer le budget publicitaire de l'UMP), et la journaliste du Figaro Anne Fulda, maîtresse intérimaire de Nicolas, mais nul doute qu'ils auront de fracasantes révélations à donner à la presse people. L'histoire du couple Sarkozy est un grand roman d'amour.