Minino Garay
Minino Garay

Le tango contemporain est de toutes les influences et même les musiciens percussionistes s'en mêlent. Il faut dire que celui-là est un spécialiste du métissage. Né à Cordoba (Le Marseille de l'Argentine) en 1965, vivant à Paris depuis 1990, musicien spécialiste du Bombo argentin et du Cajon péruvien, très bon connaisseur du tango, Minino Garay a joué entre autres avec les jazzmen Richard Galliano, Michel Portal, le Groove gang de Julien Lourau et même Dee Dee Bridgwater. Il a appris la percussion avec Eleuterio Ocampo, un pionnier dans ce domaine et a travaillé avec ses compatriotes argentins, accordéonistes et bandonéonistes expatriés en France: Raul Barboza, Gustavo Beyetelman, Juan Cedron, Juan José Mosalini. Récemment on l'a vu accompagner sur scène à l'Olympia le chanteur Christophe (qui chante Aline). Avec sa formation Les Tambours du Sud, composée de 9 musiciens, il marie impitoyablement percussions, violon, flûte, piano, saxophone et frappe entre rythmes latinos (samba, flamenco) et influences africaines et occidentales modernes (reggae, jazz,. .). Le folklore latino traditionnel n'y est pas oublié qu'il soit caraïbeen, uruguayen, brésilien et bien sûr argentin avec ses morceaux de chacarera, zamba et autres milonga qui sonnent déjà plus familièrement aux oreilles des amateurs de tango. Au-delà du tango, si vous aimez le rythme, l'énergie, la musique acoustique et le métissage musical, ne le manquez pas car l'énergumène devient célèbre. Il entame sa tournée française d'automne (Bordeaux, Biarritz, Chartres, Montpellier, Dijon, Aubagne, Issoudun,. .), et sort un nouveau single chez Universal.