Global Orgasm
Global Orgasm

Aux grands maux, les grands remèdes ! samedi 22 décembre 2007 à 06:08 GMT (07H08 à Paris, moment exact du solstice d'hiver), Global Orgasm invite l'humanité toute entière à jouir de concert afin de transformer l'énergie négative des guerres et des violences en bonnes vibrations.

Après le succès de l'édition 2006, les américains Donna Sheehan (77 ans) et Paul Reffell (56 ans), deux militants pacifistes de San Francisco qui n'ont pas oublié le slogan des sixties "Faites l'amour pas la guerre", renouvellent l'opération. Leur organisation BaringWitness lance un appel au monde entier — et en particulier aux populations des pays en guerre où il existe des armes de destruction massive — pour que ce jour symbolique du solstice d'hiver devienne celui d'un Global Orgasm for Peace (Orgasme mondial simultané pour la paix). Le principe est simple, le 22 décembre faites l'amour en vous concentrant sur la paix dans le monde. Les pensées positives et autres bonnes vibrations libérées par votre énergie sexuelle et votre orgasme, synchronisées avec celles d'un maximum d'autres couples sur tous les continents, sont en effet susceptibles de modifier le champ d'énergie de la planète et donc de réduire nos niveaux de violence, d'agression, de haine et de peur.

Global Orgasm appuie son initiative sur une très sérieuse étude scientifique menée par l'Université de Princeton (Etats-Unis), le Global Consciousness Project, qui a pour objet de mesurer sur la conscience humaine l'effet des grands événements mondiaux, comme par exemple les attentats du 11 Septembre 2001 ou le tsunami en Asie de décembre 2004. Selon les créateurs de ce programme international de recherche, les premiers résultats montrent que le monde physique et le monde de l'esprit humain sont à l'évidence liés par une relation, même si celle-ci reste encore mal connue, et que la concentration d'une forte énergie biologique, mentale et spirituelle sur la Terre pourrait en en modifier le champ d'énergie.

Donna Sheehan et Paul Reffell, fondateurs également du mouvement féministe Redefining Seduction, n'en sont pas à leur première action de ce genre. En 2002 ils avaient déjà réuni une foule de femmes nues qui ensemble formaient et épellaient en public le mot "Paix".

Un concours est organisé pour désigner le pays plus engagé dans la cause. L'année dernière, c'est l'Espagne qui s'était le plus connectée sur le site internet de l'évènement, devant la Thaïlande. Reste donc à convaincre messieurs George W. Bush, Nicolas Sarkozy, Vladimir Poutine, Mahmoud Ahmadinejad et autres Ehud Olmert de participer un peu activement à ce Global Orgasm intercontinental.