Marjane Satrapi
Marjane Satrapi

C'est l'histoire d'une petite iranienne qui a fui le régime des ayatollahs et qui est en passe de devenir la grande dame de la bande dessinée française. Marjane Satrapi vient de recevoir au Festival d'Angoulême le prix du meilleur album de bande dessinée pour son album Poulet aux prunes, publié en 2004 aux éditions L'Association.

Marjane Satrapi, aujourd'hui âgée de 36 ans, a quitté son pays et sa famille en 1994 pour venir vivre en France, après avoir obtenu une maîtrise de communication visuelle aux Beaux-Arts de Téhéran. Elle a suivi des études de graphisme aux Arts Décos de Strasbourg avant de s'engager sur la voie de l'illustration pour enfants et de la bande dessinée en rencontrant une bande d'auteurs de BD travaillant notamment à l'Atelier des Vosges. La jeune dessinatrice, soutenue par L'Association, s'est alors lancée dans la réalisation d'une remarquable série politico-littéraire anti-intégriste et plus ou moins autobiographique — la première BD de l'histoire iranienne — intitulée Persépolis. Elle y chronique sous forme de conte oriental moderne les aventures d'une petite fille qui grandit dans l'Iran contemporain ainsi que le destin de sa famille. Poulet aux prunes raconte en particulier l'histoire de Nasser, un musicien désespéré qui n'a même plus envie de son plat préféré, le poulet aux prunes.

Le premier tome de Persépolis de Marjane Satrapi avait déjà été récompensé au FIBD d'Angoulême en 2001 par l'Alph-art du premier album et le second en 2002 par l'Alph-art du meilleur scénario. Poulet aux prunes, troisième volume de cette série qui devrait en compter quatre au total, a été couronné Prix du meilleur album parmi une production de quelque 3.000 titres de BD publiés en France en 2004.