Renaissance Numérique
Renaissance Numérique

Renaissance Numérique, une association regroupant une soixantaine d'experts et de dirigeants de l'internet français, a déposé aujourd'hui à l'Elysée une lettre ouverte demandant à Nicolas Sarkozy de considérer le développement du secteur de l'Internet comme une priorité nationale et de créer un poste de Secrétaire d'Etat chargé du développement numérique.

Pour les patrons du Net, qui rappellent les promesses du candidat Sarkozy pendant la campagne électorale — "un membre du gouvernement devra mener une mission de prospective, de pilotage et de coordination de la politique de l'internet et du numérique" — la mise en place d'un Secrétariat d'Etat serait le signe d'une "forte volonté politique" en la matière.

Dans sa lettre ouverte, enregistrée en vidéo sur un iPhone d'Apple, Renaissance Numérique insiste sur le retard de la France qui ne se classe qu'au 19ème rang européen. Seuls 47% des français disposent d'un accès Internet à domicile contre 70% en Allemagne ou en Grande-Bretagne et 80% aux Pays-Bas ou en Suède. L'association expose surtout les propositions qu'elle a déjà divulguées dans son livre blanc, 2010 l'Internet pour tous, 15 mesures pour réduire la fracture numérique en france (éditions Jacob-Duvernet), publié en avril dernier. Soit quinze mesures à prendre d'urgence dans le domaine des Technologies de l'Information et de la Communication afin de hisser d'ici 2010 la France au rang des premières puissances numériques du monde. Par celles-ci, outre la nomination d'un Secrétaire d'Etat, Renaissance numérique prône notamment le déploiement de l'accès haut débit sans-fil en zones rurales via la redistribution aux opérateurs télécoms des fréquences libérées par la télévision hertzienne, une aide aux personnes handicapées et aux seniors pour faciliter leur accès à internet (une loi a bien été votée début 2005 mais les décrets d'application ne sont toujours pas sortis), la donation d'ordinateurs par les entreprises à leurs salariés (c'est en cours), la mise à disposition gratuite dans les écoles d'anciens ordinateurs pouvant être recyclés, ou encore des campagnes de formation au numérique et aux nouvelles technologies pour les enseignants.

L'objectif affiché de Renaissance numérique est que 80% des français puissent avoir accès à l'internet en 2010 et 100% en 2012.