Rachida Dati
Rachida Dati

Rachida Dati annonce qu'elle prépare un livre pour contester les "ragots" qui courent sur son elle. Invitée dimanche 07 octobre de l'émission de France 2 Vivement dimanche animée par Michel Drucker, elle a expliqué que c'était "extrêmement désagréable" pour elle d'entendre dire qu'elle n'avait pas passé réellement les examens de l'École de la magistrature, qu'elle avait acheté ses diplômes et que sa vie était finalement "un mensonge". "Il y a des livres qui se préparent sur des rumeurs, des ragots, des présupposés [...] aussi est-il important pour moi de faire la clarté sur les éléments de ma vie", a indiqué la ministre de la Justice, ajoutant que "De là d'où je viens, on n'achète pas les diplômes et de là d'où je viens, on a intérêt d'être très honnête et de ne jamais tricher, ne jamais mentir, parce que si on le découvre, vous le payez très cher. La deuxième chance, vous ne l'aurez pas. Et si une fois que vous êtes un peu arrivée, on doit encore vous suspecter, alors que doivent penser ceux qui ont commis des erreurs ou ne s'en sont pas sortis? Eux sont condamnés de manière définitive."

Pas moins de trois ouvrages à paraître avant la fin de l'année sont actuellement en préparation sur et/ou avec Rachida Dati. Celui où la Garde des Sceaux fera ses mises au point et livrera ses confidences people est sans doute celui à paraître fin octobre aux éditions Grasset. Intitulé Je vous fais juges, il s'agit d'un livre d'entretiens avec le journaliste du Nouvel Observateur Claude Askolovitch, sur le modèle du best-seller que ce dernier a déjà réalisé pendant la campagne présidentielle avec l'ex-socialiste Eric Besson (Qui connaît Madame Royal ?). Les éditions First annoncent de leur côté pour décembre un ouvrage intitulé Rachida Dati, sans complexes. Réalisé par Lionel Cottu, journaliste politique à France 3, il s'agit d'une biographie de facture journalistique classique. Le troisième ouvrage annoncé, celui qui inquiète tant Rachida Dati et l'Elysée — La ministre de la justice est une amie très proche de Cecilia Sarkozy et la protégée de Nicolas Sarkozy qui en fait l'un des symboles de sa "politique d'ouverture" version diversité française black-blanc-beur — doit paraître fin novembre chez Albin Michel. Provisoirement intitulé La tricheuse, c'est un portrait "à charge" réalisé par Karl Laske (journaliste à Libération) et Laurent Valdiguié (rédacteur en chef à Paris Match), déjà co-auteurs en 2006 de Machinations: Anatomie d'un scandale d'Etat consacré à l'affaire Clearstream. On prête également ce livre à un autre auteur, le journaliste de L'Est Républicain Laïd Sammari, spécialiste des questions de Justice et auteur de plusieurs articles sur la "Dame de fer" de la place Vendôme. Outre plusieurs papiers consacrés à ses méthodes autoritaires qui braquent les magistrats et provoquent une hémoragie de hauts fonctionnaires à la Chancellerie, Laïd Sammari a notamment suivi le procès du frère de Rachida Dati, Jamal Dati, condamné récemment par la Cour d'appel de Nancy à 12 mois de prison ferme pour trafic de drogues.