Barbara
Barbara

La chanteuse Barbara, suicidée (?) il y a tout juste 5 ans, le 24 novembre 1997, était une amoureuse du tango. Elle avait commencé l'écriture d'une autobiographie intitulée Il était un piano noir où elle parle un peu du tango. D'une plume vive, sans complaisance, elle raconte surtout dans ce livre les principaux épisodes de son existence: la jeunesse, pauvre, marquée par la guerre et l'obligation de se cacher. Elle relate également le lien douloureux avec ce père juif qui la viola ("les enfants se taisent parce qu'on refuse de les croire"), qui mourut sans qu'elle ait eu le temps de le revoir et dont le décès lui inspira un de ses titres les plus connus: Nantes. La chanteuse y lève également le voile avec humour sur quelques-unes de ses passions: le noir dont elle était toujours vêtue, le tricot, et un amour immodéré pour le zan qui lui faisait augmenter la tension contre les avis des médecins. Son rapport à la scène, la crainte que lui inspira à ses débuts un physique avec lequel elle ne s'était jamais totalement réconciliée, sa dépendance du public sont aussi évoqués avec un goût du mot et de la formule que son oeuvre de chanteuse avait déjà largement permis de cerner. Voici une de ses chansons (Paroles et Musique de Barbara) :

TANGO

Tango tango indigo / Blue tango contre ta peau / Tango tango indigo / Blue tango contre ta peau / On est debout sur un volcan incandescent / La terre est une boule de cristal / Qui tourne au milieu des étoiles / Tout peut sauter en un seul jour / Mais laissez moi ma nuit d'amour / Le monde est à feu et à sang / On s'en fout c'est pas important / Je t'emmènerai où tu voudras et ma loi deviendra ta loi On s'est trouvésans se chercher / Nos regards se sont rencontrés / Et notre vie était changée / La nuit est bleue comme tes yeux / Je te désire à en mourir / Viens viens oh qu'est ce qui se passe / Viens on nous regarde / Viens dansons pour une fois une seule fois où / On serait pareils aux autres / Viens je t'en prie viens / Dansons / Tes yeux sont couleur de cristal / Je tourne et je vois des étoiles / Je suis peut être une star dans les journaux / Mais dans tes bras je ne suis qu'un / Tango tango indigo / Blue tango contre ta peau / Tango tango indigo / Blue tango contre ta peau / Tango tango tango tango indigo / Tango tango tango tango indigo / Tango tango indigo / Tango tango indigo / Blue tango contre ta peau / Tango tango tango / Tango indigo / Tango tango / Tango indigo / Tango Tang. . ..