Google | Twitter | Facebook | Blog | Lettre d'information | Fnac | Kobo | iTunes | Amazon

La République des Lettres

Rainer Maria Rilke

Rainer Maria Rilke
Lettres à un jeune poète

La République des Lettres
ISBN 978-2-8249-0207-4
Livre numérique (format ePub)
Prix : 5 euros
Disponible chez • FnacAmazonKoboiTunes

Olivier Besancenot

Olivier Besancenot

Dans un entretien publié par Le Parisien du vendredi 24 août, Olivier Besancenot estime que la Ligue Communiste Révolutionnaire (LCR) "n'a plus vocation à exister". Celle-ci doit céder la place à une nouvelle formation politique de gauche qui rassemblerait "tous les anticapitalistes et tous les partisans d'un changement de société".

"La Ligue Communiste Révolutionnaire doit désormais être dépassée et tourner une page sans renier son héritage. Mais à nouvelle période politique, nouveau parti", précise l'ancien candidat d'extrême-gauche à la présidentielle, ajoutant que "le congrès constitutif pourrait intervenir l'an prochain". La Ligue pourrait alors quitter la IVe Internationale, changer de nom et faire évoluer son mode de fonctionnement afin de devenir plus fédératrice et attirer de nouveaux militants. Une nouvelle direction serait également élue, "à l'image et aux couleurs du pays".

La création de ce nouveau parti d'opposition -- qui ne doit pas devenir selon le porte-parole de la LCR "un énième cartel d'organisations mais une opportunité pour la gauche radicale d'écrire une nouvelle page de son histoire" -- sera l'un des principaux thèmes de débats de la 16e Université d'été de la LCR qui se tiendra du samedi 25 au mercredi 29 août à Port-Leucate, près de Perpignan (Aude). La rencontre sera aussi l'occasion de tirer le bilan de la présidentielle 2007 qui a vu Olivier Besancenot se classer en tête de tous les candidats de la gauche radicale, avec 4,08% des suffrages au premier tour, soit près de 1,5 million de voix. Selon un récent sondage il est désormais à la troisième place des personnalités les mieux placées pour incarner la gauche, devant Laurent Fabius et François Hollande.

Reprenant l'idée lancée par Marie-George Buffet, secrétaire nationale du PCF, d'organiser un grand rassemblement populaire pour "contrer la politique réactionnaire" de Nicolas Sarkozy, Olivier Besancenot souhaite par ailleurs qu'une manifestation nationale unitaire associant toute la gauche ait lieu dès cet automne.