Rentrée littéraire
Rentrée littéraire

Cela s'appelle "la Rentrée littéraire", label français d'origine contrôlée. Quelque 727 livres de fiction (romans français et étrangers, récits, nouvelles,...) seront mis en vente entre fin août et début novembre 2007 dans les librairies françaises. Sauf si, comme c'est à prévoir, les libraires ne sortiront des cartons que les quelques dizaines d'ouvrages qui seront mis en avant, d'abord par les médias, ensuite par les prix littéraires, ces deux "sélections naturelles" étant intimement liées et soumises à la puissance des éditeurs. Il y a dix ans, en 1998, les professionnels de la profession décomptaient seulement 488 livres mais, inflation éditoriale oblige, ce chiffre n'a cessé de grimper: 557 en 2000, 663 en 2002, 691 en 2004, 683 en 2006. Parmi les romans et récits de la rentrée littéraire 2007, sont annoncés 493 nouveautés en langue française, dont 102 premiers romans, et 234 romans d'auteurs étrangers. Petite lueur d'espoir pour les manutentionnaires de librairie, les grandes maisons d'édition littéraires ont cette année diminué ou stabilisé leur production par rapport à l'année dernière, mais les petits éditeurs sont eux de plus en plus nombreux à vouloir participer à la fête du livre de saison. Tout cela bien entendu dans le cadre général d'un marché du livre qui voit les ventes d'ouvrages de littérature se déliter progressivement depuis plusieurs années et se concentrer de plus en plus sur quelques best-sellers promus à grands renforts de marketing éditorialo-médiatique, comme ce fût par exemple le cas en 2006 avec Les Bienveillantes de Jonathan Littell, publié chez Gallimard.

Que "doit-on" savoir de la rentrée littéraire 2007 pour ne pas paraître trop nul cette saison dans les dîners en ville ?

Tout d'abord, les noms des inévitables poids lourds, publiés chez les grands éditeurs et pour la plupart habitués aux grands tirages: Patrick Modiano (Dans le café de la jeunesse perdue, Gallimard), Philippe Sollers (Un vrai roman, mémoires, Gallimard), Daniel Pennac (Chagrin d'école, Gallimard), les deux frères Olivier et Patrick Poivre d'Arvor (J'ai tant rêvé de toi, Albin Michel), Marie — anciennement Raphaëlle — Billetdoux (C'est fou, une fille, Albin Michel), Amélie Nothomb (Ni d'Eve ni d'Adam, Albin Michel), Eric Neuhoff (Pension alimentaire, Albin Michel), Frédéric Beigbeder (Au secours pardon, qui se distingue en étant sorti dès juin dernier chez Grasset), Georges-Olivier Châteaureynaud (L'autre rive, Grasset), Philippe Claudel (Le Rapport de Brodeck, Stock),...

Dans la catégorie située juste en dessous, celle des écrivains-stars médiatiques de l'automne à venir, dont certains rafleront les mises des grands Prix littéraires Médicis, Fémina, Renaudot, de l'Académie Française, Interallié, voire le jackpot du Prix Goncourt: Yasmina Reza (L'Aube le soir ou la nuit, Flammarion), Pierre Assouline (Le Portrait, Gallimard), Christophe Donner (Un roi sans lendemain, Grasset), Lydie Salvayre (Portrait de l'écrivain en animal domestique, Seuil), Alain Nadaud (Si Dieu existe, Albin Michel), Maurice G. Dantec (Artefact, Albin Michel), Olivier Adam (A l'abri de rien, L'Olivier), Clémence Boulouque (Nuit Ouverte, Flammarion), Charles Dantzig (Je m'appelle François, Grasset), Dominique Schneidre (Ce qu'en dit James, Seuil), Alain Mabanckou (Lettre à Jimmy, Fayard), Louis Gardel (La baie d'Alger, Seuil), Michel del Castillo (La vie mentie, Fayard), Patrick Besson (Belle-soeur Fayard), Eric Fottorino (Baisers de cinéma, Gallimard), Benoît Duteurtre (La cité heureuse, Fayard), Éric Reinhardt (Cendrillon, Stock), Claude Pujade-Renaud (Le désert de la grâce, Actes Sud), Richard Morgiève (Miracles et légendes de mon pays en guerre, Denoël), Antoine Volodine (Songes de Mevlido, Seuil), Eric Chevillard (Sans l'orang-outan, Minuit), François Taillandier (Il n'y a personne dans les tombes, Stock), François Bégaudeau (Fin de l'Histoire, Verticales), Philippe Forest (Le nouvel amour, Gallimard), Georges-Olivier Chateaureynaud (l'Autre Rive, Grasset), Marie Darrieussecq (Tom est mort, POL), David Foenkinos (Qui se souvient de David Foenkinos ?, Gallimard),...

La course aux prix est comme on le voit largement ouverte, comptant même quelques outsiders capables de créer la surprise ou au moins de connaître quelque succès d'estime et des chiffres de vente honorables: Gilles Leroy (Alabama Song, Mercure de France), Nicolas Cauchy (De manière à connaitre le jour et l'heure, Robert Laffont), Vincent Delecroix (La chaussure sur le toit, Gallimard), Mazarine Pingeot (Le Cimetière des poupées, Julliard), Hubert Haddad (Palestine, Zulma), Michel Chaillou (La Tilleuleraie, L'ecir), Ariane Fornia (Dernière Morsure, Robert Laffont), Natacha Appanah (Le dernier frère, L'Olivier), Claude Duneton (La chienne de ma vie, Buchet-Chastel), Alain Fleischer (Quelques obscurcissements au Seuil et L'Ascenceur au Cherche Midi), Pierre Péju (Coeur de pierre, Gallimard), Pierre Bergounioux (Carnet de notes, Verdier), Frederic-Yves Jeannet (Recouvrance, Flammarion), Brina Svit (Coco Dias ou la Porte Dorée, Gallimard), Leïla Marouane (La vie sexuelle d'un islamiste à Paris, Albin Michel), Vassilis Alexakis (Ap. JC, Stock), Jérôme Gontier (Continuez, Léo Scheer), Camille de Toledo (Vies et mort d'un terroriste américain, Verticales), Franck Pavloff (La chapelle des Apparences, Albin Michel), Simon Liberati (Nada Exist, Flammarion), Linda Lê (In memoriam, Christian Bourgois), Yasmine Ghata (Le Târ de mon père, Fayard), Delphine de Vigan (No et moi, Lattès).

Quelques noms ensuite, parmi les auteurs des 102 premiers romans à tenter leur chance contre les best-sellers programmés: Jeanne Labrune (L'Obscur, Grasset), Géraldine Beigbeder (Sponsors, Ramsay), Minh Tran Huy (La Princesse et le pêcheur, Actes Sud), Michaël Cohen (Ça commence par la fin, Julliard), Florence Noiville (La Donation, Stock), Jakuta Alikavazovic (Corps volatils, L'Olivier), Carl Aderhold (Mort aux cons !, Hachette Littératures), Isabelle Girad (Telle une abeille, Bernard de Fallois), Dominique Louise Pélegrin (Le crocodile rouillé, Belfond), Anne-Solange Tardy (La double vie de Pénélope B., First), Blaise Cauquelin (petit et méchant, Altiplano), Julien Capron (Amende honorable, Flammarion), Dorothée Janin (La vie sur terre, Denoël), Frédéric Pagès (L'Idiot de la Sorbonne, Maren Sell), Paul Lomami Tchibamba (Ah!, Mbongo, L'Harmattan), Boris Bergmann (Viens là que je te tue ma belle, Scali), Thomas Clerc (Paris, musée du XXIe siècle, Gallimard), Claire Fercak (Rideau de verre, Verticales), Benoît Virole (Shell, Hachette Littératures),... On notera qu'un certain nombre de ces noms de jeunes auteurs sont ceux de journalistes ou de comédiens déjà plus ou moins connus des milieux culturels parisiens.

Côté littérature étrangère, plusieurs têtes d'affiche arrivent sur les tables des libraires, outre le dernier Harry Potter de J.K. Rowling en version française: Norman Mailer (Un château en forêt, Plon), Günter Grass (Pelures d'oignon, Seuil), Michael Ondaatje (Divisadero, L'Olivier), Philip K. Dick (Les voix de l'asphalte, Le Cherche Midi), Stephen King (L'Histoire de Lisey, Albin Michel), T.C. Boyle Talk talk (Grasset), Doris Lessing (Un enfant de l'amour, Flammarion), Colum McCann Zoli, Belfond) ou encore John Le Carré (Le chant de la mission, Seuil). Ils sont accompagnés entre autres et en vrac de Jonathan Franzen (La zone d'inconfort, L'Olivier), Paula Fox (Côte ouest, Joelle Losfeld), William Vollmann (Central Europe, Actes Sud), Kiran Desai (La perte en héritage, Les 2 Terres), Martin Winckler (Le Numéro 7, Le Cherche-Midi), Carlo Fruttero (Des femmes bien informées, Robert Laffont), Vassili Axionov (Les hauts de Moscou, Actes Sud), Andrea Camilleri (La pension Eva, Anne-Marie Métailié), Elias Khoury (Comme si elle dormait, Actes Sud), Santiago Gamboa (Le Syndrôme d'Ulysse, Anne-Marie Métailié), Laura Pariani (Tango pour une rose, Flammarion), Mark Z. Danielewski (Only Révolutions, Denoël), Arnon Grunberg (Le Messie juif, Héloïse d'Ormesson), Alaa al-Aswany (Chicago, Actes Sud), Alessandro Baricco (Cette histoire-là, Gallimard), Vladimir Zagreba (Chameau volant, Gutenberg), Alan Warner (Le dernier paradis de Manolo, Christian Bourgois), Zadie Smith (De la beauté, Gallimard), Javier Tomeo (Le regard de la poupée gonflable, Christian Bourgois), Douglas Coupland (Eleanor Rigby, Au Diable Vauvert), Pedro-Juan Gutierrez (Le nid du serpent, Albin Michel), Rick Bass (Le livre de Yaak, Gallmeister), Yasmina Crowther (Mazareh mon amour, Flammarion), Lynda Barry (La Fille du boucher, Panama), Marisha Pessl (Physique des catastrophes, Gallimard), Joan Didion (Année de la pensée magique, Grasset). Au total, parmi les 234 romans étrangers, 113 sont traduits de l'anglais, 19 de l'espagnol, 18 de l'italien, 11 des langues scandinaves et 10 de l'allemand.

Enfin, environ 600 essais, documents, biographies et livres d'entretiens viendront s'ajouter à l'offre littéraire. Parmi ceux dont on commence à beaucoup parler, citons, outre le livre de Ségolène Royal: Dominique de Villepin (Le Soleil Noir de la Puissance, 1796-1807, Perrin), Lionel Jospin (L'Impasse Flammarion), Régis Debray (L'Obscenite Democratique, Flammarion), Jean Hatzfeld (La stratégie des antilopes, Seuil), Florence Hartmann (Paix et Chatiment, Flammarion), Danielle Mitterrand (Une vraie histoire de famille, Jean-Claude Gawsewitch), Stéphane Bern (Grace Kelly, Albin Michel), Serge Hefez (Dans le coeur des hommes, Hachette Littératures) François Bon (Bob Dylan, Albin Michel), Eve Ruggieri (La Callas, Michel Lafon), Miossec (En quarantaine, Flammarion) ou encore Simone Veil (Autobiographie, Stock).

Le coup d'envoi de la rentrée littéraire sera donné le 26 août par les rencontres de "La Forêt des Livres", un rendez-vous organisé chaque année par Gonzague Saint-Bris à Chanceaux-près-Loches (Indre-et-Loire). Cette 12e édition qui rassemble à la campagne et en plein air une centaine d'écrivains et people divers et variés (Janine Boissard, Régine Desforges, Edith Cresson, René de Obaldia, Martine Le Coz, Frédéric Beigbeder, Stéphane Bern,..), sera parrainée par Bernard Pivot. Mode sarkozyste oblige, la rencontre a cette année pour thème l'amitié franco-américaine et "Le Souffle de la Liberté".