Académie Goncourt
Académie Goncourt

L'Académie Goncourt est une société littéraire créée par testament par l'écrivain Edmond de Goncourt (1822-1896), en mémoire de son frère Jules et en réaction au conservatisme de l'Académie Française. Elle décerne chaque année depuis 1903 le plus renommé des prix littéraires français, le Prix Goncourt, qui récompense une oeuvre de fiction en langue française. Selon les dispositions testamentaires, la société devait à l'origine assurer à vie l'existence matérielle de dix écrivains. En contrepartie de leur rente, ces derniers avaient pour mission de désigner chaque année l'heureux bénéficiaire d'un prix littéraire doté à l'époque de 5.000 francs.

Extrait du testament fondateur d'Edmond de Goncourt: "Je nomme pour exécuteur testamentaire mon ami Alphonse Daudet, à la charge pour lui de constituer dans l'année de mon décès, à perpétuité, une société littéraire dont la fondation a été, tout le temps de notre vie d'hommes de lettres, la pensée de mon frère et la mienne, et qui a pour objet la création d'un prix de 5.000 francs destiné à un ouvrage d'imagination en prose paru dans l'année, d'une rente annuelle de 6.000 francs au profit de chacun des membres de la société." Ce testament fut contesté par les héritiers mais la jeune Société littéraire des Goncourt (nom transformé plus tard en Académie Goncourt), fondée et présidée par Alphonse Daudet et défendue par Raymond Poincarré, eut gain de cause devant la Justice en 1900.

Seuls les auteurs de langue française, cooptés par les autres membres de l'Académie, peuvent y entrer lorsqu'il y a décès ou démission de l'un d'entre eux. Chaque membre, aujourd'hui bénévole mais toujours désigné à vie, dispose d'un couvert au restaurant Drouant (Place Gaillon, Paris). L'assemblée y déjeune le premier mardi mardi de chaque mois afin de sélectionner le lauréat du Prix Goncourt qui est proclamé généralement début novembre. En 2007, l'Académie est composée de: Edmonde Charles-Roux (présidente du jury, membre depuis 1983), Daniel Boulanger (depuis 1983), Françoise Chandernagor (depuis 1994), Didier Decoin (depuis 1994), Françoise Mallet-Joris (depuis 1970), François Nourissier (depuis 1977), Bernard Pivot (depuis 2004), Robert Sabatier (depuis 1971), Jorge Semprun (depuis 1996) et Michel Tournier (depuis 1972).