Ariane Mnouchkine
Ariane Mnouchkine

Ariane Mnouchkine, metteur en scène fondatrice et directrice du Théâtre du Soleil, a été nommée le 23 juillet à la chaire de création artistique du Collège de France. Problème: elle n'est pas d'accord et le fait savoir. Dans un communiqué elle indique refuser ce poste car, si elle a bien été "proposée comme titulaire de la chaire de création artistique pour l'année 2007-2008 par Mireille Delmas-Marty et Alain Berthoz, professeurs au Collège de France", puis élue le 26 novembre dernier "par l'Assemblée des professeurs du Collège de France", elle n'apprécie pas du tout d'être présentée aujourd'hui dans la presse comme "nommée par Nicolas Sarkozy".

Une dépêche de l'AFP du 25 juillet, reprenant la formule habituelle du Journal Officiel pour ce genre de nomination: "Le président de la République a nommé par décret...", informe en effet que "Ariane Mnouchkine a été nommée par décret du Président de la République en date du 23 juillet 2007", ce que le site du journal Libération — où elle tient par ailleurs un blog — a relayé sous le titre "Ariane Mnouchkine nommée au Collège de France par Nicolas Sarkozy". Le sang de la militante de gauche, qui a notamment appelé à voter pour Ségolène Royal lors des élections présidentielles de mai 2007, ne fait qu'un tour. Elle refuse d'être ainsi cataloguée avec les traîtres du PS qui ont rejoint récemment le nouveau pouvoir sarkozyste. Elle explique à l'AFP qu'elle a été choquée par cette façon de présenter sa nomination comme si elle était une nouvelle "collaboratrice du régime de Nicolas Sarkozy". Elle n'accepte pas d'être ainsi "instrumentalisée par la présidence de la République et par une partie de la presse". Pour Ariane Mnouchkine "Nicolas Sarkozy est à la tête de tout, il nomme tout, il décide de tout, [...], il fait de nous des collaborateurs, il essaye de récupérer tous ceux qui ont une certaine surface médiatique, les artistes comme les autres : c'est inacceptable".

Estimant "nécessaire de réagir", elle préfère donc refuser ce poste, n'excluant toutefois pas de revenir sur sa décision si "une explication claire, suffisante et abondante" est donnée. "Être élue au Collège de France, c'est différent que d'être traître et de sièger dans une commission", ajoute-t-elle, laissant entrevoir que la chaire de création artistique du célèbre établissement de la rue des Écoles ne restera sans doute pas sans titulaire à la rentrée. Libération a d'ailleurs rectifié son article qui pouvait "prêter à confusion" et s'est excusé "pour cette ambiguïté, problématique en cette période".

Ariane Mnouchkine, 68 ans, dont 48 de théâtre, est la co-fondatrice en 1964 du Théâtre du Soleil, installé à La Cartoucherie de Vincennes depuis 1970. Son dernier spectacle, Les Ephémères est actuellement joué au Festival d'Avignon. Également cinéaste, Ariane Mnouchkine a réalisé plusieurs films tirés des pièces du Théâtre du Soleil comme 1789, Molière ou encore La Nuit miraculeuse d'Hélène Cixous. Elle a reçu un Lion d'or spécial pour l'ensemble de sa carrière lors du 39ème Festival international de théâtre de Venise.