Prix de l'Éducation nationale
Prix de l'Éducation nationale

Palme d'Or du Festival de Cannes, Prix de la Critique internationale et Prix de l'Éducation nationale 2007, le film 4 mois, 3 semaines et 2 jours du cinéaste roumain Cristian Mungiu, qui raconte l'histoire d'un avortement clandestin en Roumanie sous le régime de Ceaucescu, vient d'être classifié "tous publics". La Commission de classification des oeuvres cinématographiques autorise le film à sortir en salles avec un visa tous publics, y compris pour les moins de douze ans, toutefois assorti d'un avertissement mettant en garde "les spectateurs sensibles et plus particulièrement les plus jeunes pour lesquels un accompagnement est à recommander".

La ministre de la Culture et de la Communication Christine Albanel a décidé de suivre cet avis, ainsi que le ministre de l'Education nationale. Xavier Darcos avait en effet purement et simplement censuré le film en milieu scolaire en bloquant les crédits destinés à l'édition du DVD diffusé dans les collèges et les lycées à titre d'outil pédagogique, ainsi qu'il est de tradition pour tous les films lauréats du Prix de l'Éducation nationale. Sa décision arbitraire avait provoqué un tollé chez les enseignants et diverses associations comme le Planning familial, la Ligue des droits de l'homme et la Société des réalisateurs de films qui ont dénoncé les pressions des associations anti-avortement choquées par une scène de foetus avorté.

4 mois, 3 semaines, 2 jours, pourra donc être visionné dans les établissements scolaires et sortira en salles le 29 août prochain.